A quelle fréquence vibrez-vous et comment vous en servir ?

Saviez-vous que tout ce que vous expérimentez dans votre vie dépend de la fréquence des vibrations que vous émettez ?

Avez-vous déjà fait le rapprochement entre une roue de voiture (ou de vélo, ou de trottinette) crevée en pleine ville et ce que cela disait de votre vie à ce moment là ?

Peut-être avez-vous déjà vécu des moments où vous aviez l'impression de lire entre les lignes, de comprendre une situation que vous viviez au-delà de votre expérience en 3D.

Si cela ne vous revient pas, pensez à le faire à partir de maintenant : interrogez l'univers lorsque quelque-chose vous arrive et semble être soit un léger blocage dans votre quotidien, soit au contraire quelque-chose qui se passe de façon plus fluide que ce que vous n'anticipiez.

Demandez ce que cela signifie pour vous.

Si vous n'avez pas l'habitude, il vous faudra un peu de temps pour entendre, visualiser ou sentir les réponses. Mais comme tout : c'est la pratique qui vous permettra de développer cette faculté de comprendre comment le monde extérieur vous reflète votre état intérieur.

Quels sont les principaux états vibratoires et leurs signaux ?

Tout l'univers repose sur des vibrations, il y a moins de 5% de matière dans l'univers.

La fréquence à laquelle vous vibrez va déterminer le signal que vous émettez et celui que vous recevez.

Il existe 2 fréquences opposées sur une échelle de fréquences : d'un côté se trouve la peur, et de l'autre l'amour compassionnel.

Une précision sur l'amour compassionnel qui n'a rien à voir avec l'amour romantique. Il est à la fois :

- reconnaître que l'autre est soi et être capable de sentir sa joie ou sa souffrance (ce qui ne veut pas dire se laisser submerger par ces ressentis)

- projeter sur l'autre la meilleure version d'elle/lui-même. Sentir au plus profond de soi qu'elle/il peut avoir sa plus belle vie à partir du moment présent, quelque soit la situation, et projeter cette fréquence sur elle/lui et dans l'univers.

L''échelle des fréquences entre la peur à l'amour compassionnel comprend des ressentis tels que :

la honte, la culpabilité, la tristesse, la colère, l'apathie, la neutralité, l'enthousiasme, la paix, la passion, la joie et l'amour compulsionnel pour n'en citer que quelques-unes.

Tous ces ressentis sont ultimement soit ancrés dans la peur, soit ancrés dans l'amour.

Il est donc possible d'analyser au cours de notre journée où nous nous situons : soit plus du côté de la peur, soit plus du côté de l'amour compassion.

Comment analyser si vous vous situez plus dans une vibration de peur ou une vibration d'amour ?

1- Tout d'abord en faisant le constat que quelque-chose se passe en vous.

En observant si une émotion/sensation émerge, et si oui, en se rappelant que cela est un signal qui peut vous délivrer un message.

2- En prenant le temps d'analyser l'origine de cette émotion / sensation.

Pour cela, vous allez utiliser la question pourquoi.

Et vous allez la poser jusqu'à ce que vous remontiez à l'origine de ce que vous ressentez : s'agit-il de peur ou d'amour compassion ?

En général, à ce stade du processus, on observe plutôt qu'on est dans la peur, la sensation d'amour compassion n'amenant pas forcément à faire cette démarche de prise de recul pour gérer une réaction.

3- Faites un choix qui favorise des conséquences à vibrations plus élevées

Maintenant que vous comprenez mieux ce qui se passe en vous, vous avez la possibilité de décider comment vous souhaitez réagir.

Si vous savez que vous êtes dans une fréquence ancrée dans la peur, soyez conscient.e que si vous agissez à partir de cette fréquence, vous créerez la suite de votre réalité aux mêmes fréquences.

Si vous décidez de réagir lorsque vous aurez atteint une fréquence plus élevée pour créer une succession de conséquences à fréquences plus élevées, voici une méthode pour vous réaligner à une fréquence plus élevée et plus proche de votre nature.

La méthode pour changer vos vibrations

Lorsque vous êtes dans la peur, vous contractez votre réponse à la vie (à l'autre, à la situation,...), et vous ne vous offrez pas la plus belle version de votre destinée sur le moment.

Si vous n'arrivez pas à vous rassurer face à votre peur, cherchez dans votre tête un scénario de réalité qui vous fasse vous sentir un peu mieux.

La vie est une succession permanente de possibilités infinies, et rien n'est jamais figé.

Si vous êtes anxieux.se parce-que vous imaginez une situation qui vous fait stresser, imaginez un scénario alternatif tout à fait possible, qui vous fasse vous sentir apaisé.e.

Pour cette étape, il est nécessaire que vous croyiez à 100% au scénario alternatif que vous avez créé dans votre tête. Si il subsiste un doute, votre subconscient n'y croira pas et cette étape n'aura pas de portée pour vous faire changer de vibration.

Vous sentir mieux est la clé. Le doute vous empêchera de vous sentir mieux. Donc tant que vous avez construit un scénario à priori meilleur mais qui vous fait douter, cherchez encore.

Une fois que vous avez trouvé un scénario qui vous fait vous sentir mieux dans votre tête et dans votre corps, vous vous sentirez immédiatement soulagé.e, plus maître de votre destinée. Et naturellement vous pourrez ré-agir mieux à la situation initiale qui vous a montré une peur.

Retrouvez tous les conseils et les exemples dans la video ci-dessous.

Rappelez vous que tout ce que vous faites / dites / pensez émet une vibration qui aura des effets dans le présent et le futur.

...et vous avez la possibilité de choisir de réagir à partir de la plus haute version de vous-même.